Modern Western SQUARE DANCE

La bande des petits pois

 

HORAIRES DES COURS  à LAUDUN : de 20H30 à 21H30 les 1er et 3ième LUNDIS du mois

à ST GENIES DE COMOLAS : le vendredi de 20H à 21H les 2iéme et 4iéme VENDREDIS du mois

 

Contacts : 

M. Yann PATTIN - Mme Yvonne ACHARD - Mme Magali CONIL-MARTIN

 

La danse carrée (square dance en anglais) se danse en quadrille, soit quatre couples formant chacun l'un des côtés d'un carré (square en anglais).

Le square dance est parfois appelé call dance, car un meneur (un musicien ou une sorte de maître à danser, appelé au Québec « le caller1 » ou le « câlleur2 ») annonce la figure qui doit être effectuée par les danseurs. Cependant, certaines danses possèdent une chorégraphie traditionnelle, le caller n'étant alors là que pour rappeler la figure.

Le square dance se danse, entre autres, sur la musique old time des Appalaches, et, plus généralement sur la musique Country-Western.

La square dance trouve notamment ses sources dans le quadrille du xviiie siècle.

En raison du contexte historique de son origine, la square dance a d'abord été beaucoup moins codifiée que le quadrille. En effet, les danseurs, pionniers venus d'Europe en quête d'une terre pour s'installer, sont amenés en permanence à danser avec de nouveaux partenaires. C'est pourquoi le besoin d'un meneur s'est fait sentir en sorte que la même figure soit exécutée par tous en même temps. D'autre part, les callers qui pouvaient encadrer toute une soirée étaient très rares ; la plupart des callers, itinérants ne connaissaient qu'un nombre très réduit de call. Et parmi les rares livres qui parlaient des calls, il n'y en avait qu'une poignée qui expliquaient comment effectuer les appels.

Le caller devaient expliquer les mouvements au fur et à mesure, les danseurs ne connaissant pas à l'avance la succession des figures. Les danseurs doivent d'être attentifs et réagir immédiatement aux instructions données par le caller. Tout d'abord relativement explicites et en nombre réduit, les annonces se sont petit à petit codifiées et multipliées de façon considérable. Tout d'abord à partir de 1923, sous l'impulsion de M Ford qui a sponsorisé de nombreux instructeurs, puis, durant les années 30 sous l'influence de Dr. Lloyd Shaw, les positions, formations et mouvements se sont largement normalisées.

Les figures de base réalisées par les danseurs sont au nombre de 70. Une série de calls s'appelle hoedown.

(source WIKIPEDIA)

 

C'est pour tout le monde ......

Mais encore faut-il avoir le matériel ?

Quoi de neuf docteur ?

Lucky luke